Freelance informatique : le site de l'emploi freelance. Missions pour informaticien et consultant indépendant.

Connexion Freelance (France)
forum freelance informatique
Dernières discussions
Devenir Freelance
Forum du Freelance
Devenir Freelance
Rechercher sur le forum :
Valider
 
bloc-notes
Liste des forums
     Forum "Devenir Freelance"
           Discussion "cotisation patronale"
 
Milin
Invité
Bonjour :
J'aimerai avoir des précision sur la protection social du statut d'indépendant.
Pour un salarié la protection social vient d'une part de cotisations prélevées sur le salaire brut, d'autres part de cotisations patronales.

Dans le cadre d'un indépendant la protection social provient de cotisations (urssaf , rsi , cipav) prélevées  sur les recettes. Par contre il n'y a d'equivalent des contributions patronales.

Est ce que cela veut dire que l'on doit inclure dans le prix des prestations que l'on propose l'equivalent des charges patronales précédentes ? et cotiser par nos propres moyen pour obtenir une protection sociale équivalente à celle d'un salarié.

Merci pour vos réponses.
epanneti
Invité
lorsque l'on travail à son compte, il n'existe pas de cotisation patronales.
En fait, les charges calculées par les trois caisses (URSSAF, RAM, CIPAV) sont un peu inférieures à la somme des cotisations salariales et patronales applicables sur le salaire d'un employé d'entreprise.

Globalement, la protection est la même, surtout pour la maladie et la vieillesse de base (URSSAF), que pour un salarié.
Pour la complémentaire retraite, tout dépend des options choisies avec la CIPAV.

En tout état de cause, le cout journalier facturé doit avoir été calculé en tenant compte de ces charges. A noter quand même que les cotisations, sauf pour le statut auto-entrepreneur, sont calculées sur le bénéfice de N-1,et pas sur le CA.

Le donneur d'ordre ne s'occupe pas de savoir ce que cela coute au prestataire.
C'est comme lorsque l'on va se faire couper les cheveux. on paie une prestation, on ne s'occupe pas de savoir quelle est la part qui sera reversée en charge sociales.